Bienvenue

Depuis blablabla. Sachant que c’est moi qui compose cette superbe biographie, je vais éviter d’étaler mon blablabla.

Par contre, tu peux retrouver mes livres, mes nouvelles et plus.

Bonne lecture les ami(e)s

LIVRES

  • 2007 – Histoires et poésies urbaines – Recueil de nouvelles (A.F.A.G.)
  • 2015 – Le cri du crapaud – Roman (Les éditions du Menhir)
  • 2016 – Et le reste n’est que comédie – Recueil noir (num.)
  • 2017 – Je suis une femme – Recueil de nouvelles (autodidi)
  • 2018 – La femme de Dieu se pose des questions – Recueil de nouvelles (autodidi)
  • 2020 – En préparation « Les Terres Froides » – Roman noir

Journal d’un père de famille ordinaire

 

23 avril 2019 

ô journal, mes deux petits trésors sont en vacances chez pépé et mémé.
Ma femme, soit disant est en train de travailler. 
Permets-moi ce petit écart un temps soit peu poétique. 
Et pardonne-moi si il a des connotations érotiques 

 

Dans la forêt de notre clandestinité 

J’ai posé un festin sur un tapis d’Orient 

On s’installe en respirant nos destinées 

Perdu, c’est ta peau sucrée qui m’oriente 

 

Comme deux danseurs de comédie 

Dessinant des arabesques sur la pauvreté 

Est-ce au fond une tragédie 

De voir l’amour crépité d’un feu sacré 

 

T’es accueillante, t’es romantique 

Et dans l’extraordinaire énergie de l’extase 

T’es sensuelle, t’es érotique 

Tu es ma représentation du fantasme 

 

Nous traversons cette belle vie en aller simple 

Sur le traversin comme cette rime tout est plus simple

Nous voyageons, sans retour 

Evitons-nous, tous les détours 

 

Chérie ! 

Tu ne veux pas rentrer ? ça fait une heure que je t’attends !

J’en suis sûr que t’es avec tes potes à boire du blanc …

Pour une fois qu’on a pas les gosses, tu vois ce que je veux dire …

Non, non, non, mon corps ne fourmille pas de désir !

Obligé de faire de la poésie un peu fleur bleue …

Allez rentre, l’amour à deux c’est mieux 

 

 

Continuer la lecture de « Journal d’un père de famille ordinaire »