Nous sommes entre deux mondes. J’ai une légère érection.

Les voyants écologiques sont dans le rouge et il faut agir mais comme votre serviteur, vous savez que les plus polluants, les 1 % des plus riches qui détiennent deux fois plus que tout le reste de l’humanité ne cèderont jamais leurs biens ni leurs pouvoir. Chaque année, en Europe, 1000 milliards d’euros disparaissent en évasion fiscale.
Tristitude.
Mon fils m’a montré un article dans Sciences et avenir  » des océans à sec en 2048 ? » et je cite « d’ici vingt ans et à ce rythme, il n’y aura plus aucun poisson comestible dans l’océan » (j’ai tourné le magasine, il datait du 2 novembre 2006 … soit il y a 14 ans).
Bref. Bonne annéeeeee !
Ainsi nous sombrons dans une angoisse générationnelle.
La fin du moooooooooonde !
Le monde d’avant se termine et le monde d’après sera complexe.
L’agonie sera-t-elle lente ? Qu’allons nous devenir ? Que vais-je devenir ? Vais-je perdre mes folowwers ? Quel sens donner à sa vie après la fin du monde ? Etre ou ne pas être après la fin du monde ? Elle dit quoi la 5 g pour la fin du monde ?
Quoiqu’il arrive, les enfants, il va falloir balayer nos vieux réflexes d’un revers de manche. Il faut nous organiser car dans dix ans … Sur les ruines du monde, nous devrons construire un avenir pour les générations futures (ou les nôtres .. bref) … comment survire dans les décombres d’un monde marchand ? Comment botter le cul aux financiers qui ont des parachutes dorés et blindés ?
Soudain, une voix dans ma tête.
Et si la fin du monde était une illusion ? Un business parmis tant d’autres ? C’est vrai, de partout (livres d’anticipations, films, séries,…), fleurissent des menaces d’anéantissements alimentées par une véritable paranoïa. N’est-ce pas un véritable commerce ? Conflit dévastateur ou effroyable cataclysme ? Séisme ? Explosion nucléaire ? Révolution sanglante ?
Alors ? Mince, i a m perdu.
Quoiqu’il en soit, nous savons que notre extinction est inéluctable (du moins la sélection est naturelle … oui … désolé … nous pourrons pas tous rester pour affronter le boss final) mais pourrions-nous avoir des indices ?
La fin du monde, oui mais quand ?
Pourcentage de réussite ?
Fin du monde douloureuse ?
Qui ? Je veux dire, c’est bon pour les Européens ? Vous allez ériger des murs ? (tristitude 2)
Faut-il se faire vacciner contre la peur de la fin du monde?
Le suspens devient intéressant.
Personnellement, je pense qe la fin du monde aura des élans de récit des origines (je l’espère en tout cas). L’exode sera rural.

Les recycleries sont les magasins d’avenir (les psy aussi).
On achètera plus de playmobil « cabane sauvage ».
Bref, c’est pas gagner mais on se prépare.